top of page
Rechercher

LA MÉRULE PLEUREUSE, LE CHAMPIGNON QUI S'ATTAQUE AUX MAISONS

Si la mérule pleureuse peut faire des dégâts importants dans votre maison, des traitements existent et il est possible d'agir lorsqu'on en décèle les premiers signes assez rapidement.


La mérule pleureuse au Québec, « le cancer du batiment »

La mérule fait peur... Vous avez probablement entendu les histoires de citoyens au Québec ayant dû se résigner à détruire leur maison contaminée et reconstruire à zéro. En effet ce champignon, le Serpula lacrymans peut être dévastateur, mais il est possible de traiter le problème s'il est détecté à temps. Encore mieux, si les conditions favorables à l'apparition et à la prolifération de la mérule pleureuse sont absentes, la contamination et dégradation d'une maison peuvent être évitées. Il vaut donc mieux être informé, vérifier les cas de mérule pleureuse au Québec sur la carte pour voir si votre municipalité est touchée, savoir reconnaitre les premiers signes, et savoir quoi faire en cas d'infestation à la mérule pleureuse à la maison.


Lors de l'achat d'une maison au Québec, méfiez-vous de la mérule pleureuse

Un conseil : lors de l'achat d'une maison, surtout si elle est un peu plus vieille et construite sur un vide sanitaire ou un sous-sol, faites inspecter tous les endroits où ce champignon désastreux a l'habitude de se cacher. Assurez-vous que votre inspecteur en bâtiment exige que les vides sanitaires, les sous-sols et les greniers soient obligatoirement accessibles pour sa visite, et que l'obligation de les inspecter soit faite par écrit avant l'inspection, afin d'éviter toute clause disant « le jour même, nous n'avons pas pu inspecter les endroits inaccessibles de la maison pendant l'inspection ». Un des membres de notre équipe l'a appris à ses dépens, et Écohabitation préférerait vraiment que le public québécois n'ait pas à vivre un possible cauchemar quand une inspection approfondie peut l'éviter.

En cas de doute, suggérez aux vendeurs de faire une analyse avant l'acte d'achat définitif. À notre avis, trouver de la mérule pleureuse dans une maison est plus efficace pour refroidir l'intérêt pour l'achat d'une maison que de prendre une douche très froide au milieu d'une tempête de neige... 


Mérule pleureuse au Québec : la carte des municipalités touchées

L'objectif de la carte de contamination par la mérule pleureuse au Québec disponible sur Google est de recenser les cas de contamination au Québec et de représenter géographiquement l'étalement de la problématique. * ATTENTION: les points ne localisent en AUCUN cas les bâtiments affectés mais bien leur municipalité ou région administrative. Le positionnement est fait de façon aléatoire. Légende - Les couleurs font référence à la période de découverte de la contamination- Vert: Cas recensés avant 2010 Orange: Cas recensés entre 2010-2014 Rouge: Cas recensés entre 2015-2019 Bleu: Cas recensés depuis 2020. Consulter aussi la carte de contamination par la mérule pleureuse au Québec arrête au 14 Oct 2022.


Reconnaître les premiers signes de la mérule pleureuse

Rappelons d'abord que la mérule a besoin d'un environnement humide pour se développer. Dans une maison sèche et bien construite, il est difficile pour la mérule de proliférer. Elle se développe dans les endroits humides, peu ventilés et sombres. Il faut donc être attentif en cas de dégât d'eau et de présence d'humidité, surtout dans les vide sanitaire, cave ou sous-sol.


La mérule pleureuse dégage une odeur de champignon

La présence de mérule engendre une odeur de champignon ou de moisissure. Elle peut être assez difficile à détecter au début de la contamination, lorsque le champignon se trouve à l'intérieur des murs ou si votre maison est ventilée mécaniquement. 


La présence de mérule peut créer des déformations du bois

La mérule peut s'attaquer à n'importe quelle partie de la maison faite de bois, autant la structure que le bois de finition. Le processus créé un gonflement ou des déformations du bois, pouvant se manifester par une modification de la surface des murs, des boiseries ou des planchers, par exemple.


Présence de filaments blancs ou de mousse

La mérule change d'aspect selon son stade de développement. Dans ses premiers stades, la mérule a l'apparence de filaments blanchâtres qui s'étendent sur les surfaces et qui peuvent prendre l'aspect d'une couche cotonneuse. On peut apercevoir des filaments qui ressemblent à une sorte de toile d'araignée, ou plutôt des touffes de mousse. Par contre, d'autres champignons peuvent créer une mousse blanchâtre, c'est pourquoi il est essentiel de faire effectuer une évaluation par un professionnel.


Présence de tâches brunâtres ou orangées

Lors de sa phase de développement de spores, la mérule change d'aspect et prend l'apparence de tâches colorées d'un brun orangé, souvent avec une bordure blanche.. On peut aussi trouver à ce moment de la poussière de spores dans la maison, qui est aussi de couleur rouille.


Le bois atteint de la mérule pleureuse change d'apparence

Le bois attaqué par la mérule perd sa structure : il se fendille, prend un aspect rectangulaire et change de couleur. On appelle ce phénomène la pourriture cubique.


Mérule pleureuse au Québec? Faire une analyse en laboratoire

Il est essentiel de faire une analyse pour identifier que le champignon qui envahit votre maison est bien la mérule pleureuse avant de procéder à des travaux de décontamination. En effet, il n'est pas simple d'identifier la mérule par un simple examen visuel puisque ce champignon néfaste connaît plusieurs phases, change d'aspect et peut ressembler à d'autres champignon ou au salpêtre, par exemple. Les échantillons du champignon lui-même ou du bois atteint de pourriture sont à préférer aux échantillons de l'air, qui sont moins fiables.

Assurez vous de consulter une entreprise spécialisée dans les analyses et identification de la mérule pleureuse qui n'offre pas de service de décontamination afin d'éviter tout conflit d'intérêt ...


Comment traiter la mérule pleureuse ?


Il existe des traitements pour éliminer la mérule pleureuse, la démolition n'est pas toujours nécessaire.


Faire affaire avec des professionnels de la décontamination

Plusieurs types de travaux de décontamination sont possibles, mais seul un expert peut vous conseiller adéquatement après l'analyse spécifique de la situation. Les professionnels qualifiés peuvent traiter ou retirer les matériaux contaminés de façon sécuritaire et effectuer le traitement du bois nécessaire au remplacement des matériaux contaminés. N'essayer pas de régler vous-même le problème... Les risques encourus avec la mérule sont sérieux et un traitement inefficace pourrait empirer la situation.

Vous devrez aussi effectuer des travaux pour éliminer les conditions qui ont permis à la mérule de s'installer chez vous ainsi que réparer les dommages causés au bâtiment. Les infiltrations d'eau, vides sanitaires trop humides ou problèmes de ventilation et les réparations majeures ont avantage à être corrigés par des professionnels du bâtiments pour s'assurer du succès de vos travaux de décontamination.


Existe t-il des traitements naturels pour éliminer la mérule pleureuse?

La mérule est sensible à la chaleur, il est donc possible de traiter naturellement les habitations contaminées à la mérule avec un traitement à l'air chaud. Celui-ci consiste à étanchéiser une zone affectée ou même l'habitation complète et à chauffer l'air à 50°C pendant 16 heures. Évidemment ce traitement doit être fait par des professionnels! 

Il est aussi possible de traiter la mérule à l'aide de fongicide. Ce traitement à des désavantages pour la santé des occupants et aussi sur l'environnement. 


Il est possible de la prétraiter la maison contre la mérule pleureuse entièrement avec des produits fongicides biologiques à base de bore et des poudres que l’on mélange avec de l’eau avant de l’appliquer sur tout le bois de la maison – montants, vide sanitaire, sous-plancher, chevrons, revêtements… Ce traitement rend le bois résistant aux termites et à la pourriture pendant plus de 30 ans. On peut également pulvériser du bore, un concentré liquide qui donne les même résultats.


Les fongicides à base de bore sont pratiquement inodores et ont une toxicité pour votre famille et vos animaux de compagnie à peu près identique au sel. Ce minéral naturel n’a pas d’impacts négatifs sur l’environnement et, puisqu’il utilise l’humidité présente dans le bois comme support, ils se diffusent aisément (le bore est ainsi acheminé vers toutes les zones du bois affectées).


Dans tous les cas, même si ce n’est pas toxique pour les occupants, il est conseillé de faire appel à un spécialiste pour les traitements contre la mérule pleureuse.


Source : Ecohabitation


12 vues0 commentaire

Comments


bottom of page