Rechercher

Le printemps est à nos portes, voici quelques conseils afin de bien prendre soin de votre bâtiment.

Afin de prévenir d’éventuels problèmes courants et coûteux, il est important d’inspecter régulièrement son domicile et d’y effectuer les travaux nécessaires. Cela protège votre investissement et vous permet de garder un environnement sécuritaire et où il fait bon vivre. L’entretien printanier ne devrait pas se limiter au grand ménage intérieur mais aussi aux tâches d’entretien de la maison plus lourdes et exigeantes, mais combien essentielles.

Système de ventilation et de chauffage

Tout d’abord, si vous possédez un poêle à bois ou un foyer, il est pratique d’en faire faire l’entretien ainsi que de la cheminée afin de les préparer pour la prochaine saison froide.Dans le cas d’un générateur de chaleur, vous devez fermer et nettoyer l’humidificateur et en fermer le registre dans les unités avec climatiseur central. Nettoyez ou remplacez le filtre du climatiseur au besoin ainsi que pour les installations de ventilation. Pensez aussi à vérifier et nettoyer le déshumidificateur. Utilisez-le si le degré d’humidité de votre sous-sol est supérieur à 60%.

Plomberie

Après la consultation du manuel de votre chauffe-eau, vérifiez la température et assurez-vous que la soupape de décharge n’est pas figée. Attention aux brûlures causées pas d’éventuelles éclaboussures d’eau chaude!Avant le dégel printanier, vérifiez si la pompe de puisard fonctionne bien et si le tuyau de décharge est bien raccordé. Une fois le gel extérieur terminé, ouvrez la valve d’arrêt raccordée au robinet extérieur du tuyau d’arrosage.Le degré d’humidité élevé du sous-sol crée parfois de la condensation ou de l’égouttement d’eau sur les tuyaux. Il est donc recommandé de réduire l’humidité relative ou de recouvrir les conduites d’eau froide d’un manchon isolant.

Structure de la maison

Pour commencer l’entretien des fenêtres assurez-vous de réparer les moustiquaires endommagées. Ensuite procédez au nettoyage de celles-ci, des fenêtres et de leur quincaillerie. Vérifiez et réparer ou changer au besoin le calfeutrage des portes, des fenêtres et autres solins. À long terme, cela permet une meilleure étanchéité et une plus grande protection contre les éléments extérieurs de votre maison. Les pertes de chaleur en seront aussi grandement diminuées.Examinez les murs de fondation pour repérer des fissures, des infiltrations ou des signes d’humidité. Les longues fissures et celles qui s’étendent vers le sol sont les plus propices à une infiltration d’eau. Vérifiez et nettoyez aussi les clapets extérieurs.Rudement mis à l’épreuve durant l’hiver, le toit doit être inspecté et ses bardeaux réparés au besoin. Vous pouvez aussi en profiter pour retirer la moisissure sur les bardeaux afin d’en prolonger la durée de vie.

Extérieur

Les gouttières et les tuyaux de descente doivent être vérifiés, nettoyés de toute obstruction et réparés au besoin. Vous pouvez en tester l’efficacité à l’aide d’un arrosoir. Il est très important, de même que dans le cas du tuyau de décharge de votre pompe à puisard, que le tuyau permette à l’eau de s’écouler le plus loin possible des fondations.Pour ce qui est des structures extérieures, remettez à niveau et réparez les marches ou les terrasses que le gel et le tassement du sol ont déplacées. Si besoin, appliquez une bonne couche de teinture sur votre terrasse et marches en bois. Cela permettra de protéger plus amplement le bois des intempéries et de la pourriture. Les équipements d’entretien du terrain aussi auront besoin de révision afin d’en assurer le bon fonctionnement durant toute la période estivale.Faites l’entretien printanier du terrain dont le ramassage des débris dans les fossés, le nettoyage sous les ponceaux et peut-être la fertilisation des jeunes arbres.

N’oubliez pas la sécurité!

Vérifiez également les avertisseurs de fumée et de monoxyde de carbone ainsi que les alarmes de sécurité et remplacez les piles.


11 vues0 commentaire