Rechercher

Préparer sa maison pour l’hiver: quoi vérifier


Lorsque les journées fraîches commencent à se pointer le bout du nez, c’est souvent un signe que la saison froide arrive à grands pas et qu’il est temps de préparer sa maison pour l’hiver. Nous pensons systématiquement à sortir des vêtements plus chaud pour être prêts à affronter le froid, mais qu’en est-il de la maison? Tout comme vous, elle a besoin de se préparer pour le froid glacial, la neige et le vent d’hiver.


Certains éléments doivent être vérifiés pour vous assurer que votre maison puisse vous abriter comme il se doit. Que nous parlions de vos portes et fenêtres, de votre chauffage, de votre ventilation et climatisation, de vos gouttières, votre toit ou votre extérieur, des vérifications clés doivent être effectuées.




Portes et fenêtres

D’après l’office de l’efficacité énergétique de Ressources naturelles Canada, plus de 25% des pertes totales de chaleur d’une maison proviennent des fenêtres. Ce chiffre est donc considérable et peut causer une augmentation importante de votre facture de chauffage. Il semble donc évident que cette vérification est plus que nécessaire, mais comment faire?

En fait, elle est simple ! Pour vos fenêtres, il vous suffit de placer votre main autour de la fenêtre une journée de grand froid, si vous sentez un courant d’air, deux raisons peuvent être possibles: l’air passe par les joints de la fenêtre ou la rencontre entre le froid et le chaud cause des turbulences. Dans les deux cas, l’ajout d’une pellicule coupe-froid peut réduire l’infiltration d’air et donc diminuer votre facture de chauffage.

Vous êtes aux prises avec des problèmes de fenêtres? Découvrez 7 signes qui ne mentent pas en lisant ceci: 7 problèmes de fenêtres fréquents et façons d’y remédier.

Pour vos portes, une méthode quelque peu différente consiste à fermer la porte sur une feuille de papier; si vous arrivez à l’enlever sans trop de difficultés, cela signifie que votre coupe-froid doit être remplacé. Finalement, il est temps de penser à remplacer vos portes et fenêtres si vous apercevez des fissures ou des parties de verres brisés.



Chauffage et ventilation

Maintenant que vous avez isolé vos fenêtres et vos portes pour éviter les pertes de chaleur, il est temps de vérifier votre chauffage et votre ventilation. La première chose à faire est de nettoyer vos plinthes électriques pour réduire les mauvaises odeurs pouvant être toxiques lors des premiers démarrages. Également, pour tous ceux qui ont des échangeurs d’air, il est important d’entretenir les filtres sur une base régulière (la fréquence recommandée est au minimum aux trois mois). Si vos filtres sont lavables, il suffit de les nettoyer dans une solution d’eau chaude et de savon doux ou de les remplacer s’ils ne le sont pas pour assurer une bonne qualité d’air dans la maison.

Notez que si vous souhaitez changer votre système de chauffage aux énergies fossiles, vous pourriez être admissible à la Subvention canadienne pour des maisons plus vertes et opter pour système de chauffage plus écoénergétique.

Vos détecteurs de fumée et de monoxyde de carbone doivent aussi être vérifiés, leurs piles doivent être changées régulièrement et les nettoyer des traces de poussières est tout aussi important. Parfois oubliés, ces deux détecteurs ont une durée de vie respective de 10 ans pour celui de fumée et 5 ans pour le celui de CO. Ils peuvent sauver vos vies, donc une petite vérification en vaut la peine! De plus, si vous utilisez des thermostats relativement anciens, il serait intéressant de les changer pour des unités programmables qui vous permettront d’atteindre une température plus précise et de garder le contrôle.

Finalement, pour tous les chanceux qui ont une cheminée, le ramonage avant l’hiver est primordial, certaines villes l’obligeant, cette étape ne doit pas être négligée. La nouvelle tendance est aux bûches de ramonage, mais malheureusement elles ne suffisent pas, elles ont la capacité de seulement diminuer une petite partie de créosote. Pour ramoner votre cheminée efficacement, pensez à choisir un ramoneur membre de l’Association professionnelle du chauffage.



Gouttières et toit

Comme les vraies journées d’extême froid ne sont pas encore arrivées, il est encore temps de préparer l’extérieur de votre maison pour les affronter. Premièrement, vos gouttières doivent être toutes nettoyées afin de permettre à l’eau de s’écouler correctement et d’éviter des bris. Pour éviter que des feuilles et des débris s’accumulent durant l’hiver, vous pouvez opter pour des protège-gouttières. Leur stabilité est aussi importante, car s’aventurer à les réparer durant l’hiver ne sera pas très agréable.

Deuxièmement, si vous avez un toit en pente, il est très important de vérifier les bardeaux qui pourraient, si abimé, causer une infiltration d’eau. Lors de votre inspection, si vous vous rendez compte qu’il y aurait plusieurs bardeaux à changer, il serait nécessaire de demander l’aide d’un couvreur. Il sera peut-être mieux de remplacer votre toiture ou il est probable que vous ayez un problème de ventilation qui diminuerait la durée de vie de vos bardeaux. Il est d’ailleurs recommandé de vérifier l’état de votre grenier, s’il vous est possible d’y accéder sans trop de difficultés, afin de vous assurer qu’il n’y a pas d’excès d’humidité apparent ni de condensation sur les différents éléments du comble.



Murs extérieurs et drainage

Vérifiez l’état de votre solage et de vos murs de briques pour vous assurer qu’il n’y a pas de fissures apparentes afin d’éviter que l’eau s’y accumule et prenne de l’expansion en gelant, ce qui pourrait créer des dommages importants. Il est possible de combler de petites fissures dans le solage à l’aide d’un calfeutrant conçu pour le ciment et à l’aide de cartouches de mortier pour les murs de briques. Si les fissures semblent plus complexes, faites appel à un Entrepreneur Vérifié à 360° pour avoir une expertise. On n’est jamais trop prudents !