top of page
Rechercher

SUBVENTIONS POUR MAISONS LÉZARDÉES : QUE FAIRE EN CAS DE FISSURES DANS LES FONDATIONS ?

Même les bâtiments les plus solides ne sont pas à l'abri d'un phénomène bien connu dans le domaine de la construction : les fissures. La rénovation des fondations fissurées peut être complexe. Informez-vous !


Avez-vous remarqué un affaissement ou des fissures dans le solage de votre maison? Découvrez dans ce guide les différents types de fissures, la raison de leur présence, comment les réparer et à quelles subventions vous pourriez avoir droit pour ce type de rénovation de la fondation.


Quelles sont les causes des fissures dans les fondations ?

Les fissures peuvent être liées à des conditions géologiques, environnementales, de construction ou d’entretien, mais, généralement, tout commence par un tassement du sol. Ce mouvement peut, entre autres, être causé par la composition du sol, par l’expansion et la contraction dues à l’humidité, par un mauvais drainage de l’eau, par la présence d’arbres ou par l’ajout d’infrastructures telles qu’un stationnement ou un trottoir près de la maison. Il est également possible qu’une combinaison de ces raisons soit la cause du problème.


Quels sont les types de fissures dans les murs de maçonnerie ?

On dit d’une maison qu’elle est « lézardée » lorsque ses fondations sont endommagées par des fissures. Il existe deux types de fissures : les passives et les actives.

  • Les fissures passives sont stables et ont cessé de prendre de l’ampleur. Elles peuvent avoir été causées par des événements passés, tels que des changements de sol, des conditions climatiques extrêmes ou des mouvements sismiques. Même si elles ne se propagent pas davantage, elles nécessitent tout de même une surveillance et d’éventuelles réparations pour éviter d’autres problèmes.

  • Les fissures actives s'élargissent ou se déplacent avec le temps. Elles indiquent donc une activité permanente exerçant une pression sur les fondations, qu'il s'agisse de mouvements du sol ou de variations de l'humidité, qui peuvent à leur tour provoquer une pression due aux cycles de gel/dégel ou à l'argile expansive. Ces fissures sont plus préoccupantes et exigent une intervention immédiate pour contrer leur propagation.

Quand réparer une fissure dans la fondation ?

Dès que vous remarquez un affaissement ou une fissure, il est important de consulter un professionnel en bâtiment tel qu’un ingénieur en structure ou un entrepreneur spécialisé en fondations afin qu’il puisse analyser la gravité des dégâts. Il pourra ensuite vous proposer des solutions pour rétablir la solidité et l'intégrité des murs de fondation de la maison.

Quand s’inquiéter ?

Nous vous recommandons de faire vérifier toute anomalie quant à votre structure afin de prévenir de plus importants problèmes. Toutefois, certains signes sont plus alarmants que d’autres :

  • Une fissure verticale, horizontale ou en forme de « V » est habituellement plus préoccupante qu’une fissure en diagonale.

  • Une fissure qui s’agrandit rapidement ou l’apparition de multiples fissures à divers endroits est signe d’un mouvement continu du sol ou de la structure : une situation qui peut rapidement dégénérer.

  • Des signes d’affaissement à l’intérieur de la maison, tels que des portes qui ne ferment plus correctement ou des inclinaisons au niveau du plancher, peuvent indiquer un problème de structure important.

  • Des fissures associées à des problèmes de drainage ou d’infiltration d’eau affaiblissent parfois la structure, ce qui peut devenir dangereux.

  • Fissures dans les murs de fondation ou de sous-sol associées à des problèmes d'humidité, de soulèvement dû au gel et dans des zones ayant une forte concentration de radon. Il est particulièrement inquiétant de constater que si tous ces problèmes sont présents, une combinaison de travaux de rénovation professionnels spécialisés sera nécessaire pour assurer la sécurité de la famille.


Comment faire la réparation d’une fissure de fondation ?

Il n’y a pas qu’une méthode miracle pour réparer une fissure : tout dépend de la raison et de l’ampleur du problème. C’est pourquoi il est important de demander l’avis d’un professionnel. Lors de telles rénovations, il est possible de travailler par l’intérieur ou par l’extérieur.


Une réparation par l’intérieur suffit lorsqu’il s’agit de petites fissures ou qu’il n’y a pas d’infiltration d’eau. Elle peut également être une solution intéressante si l’endroit est difficile d’accès par l’extérieur ; si elle se trouve sous un patio, par exemple. On y insère un scellant spécialement conçu pour les fissures, habituellement composé d’uréthane.


En d’autres temps, il est préférable de réparer les fissures du béton à partir de l’extérieur pour garantir une meilleure étanchéité. S’il s’agit d’une simple fissure, les spécialistes pourront ajouter une membrane autocollante ou liquide afin de remplir le trou et de l’imperméabiliser. Si le problème est posé par l’affaissement de la structure, la procédure est plus complexe. Effectivement, ce genre de situation nécessite souvent une excavation pour installer des pieux d’acier ou renforts en béton dans le but de redresser le bâtiment et de supporter les murs.


De plus, pour assurer l’étanchéité du solage, il faut profiter de l’excavation pour tout vérifier et réparer si besoin : drain français, murs de la fondation et fissures. Nous recommandons également l’ajout d’une membrane avec couche de drainage embossée pour un maximum d’imperméabilité.


D’autres étapes pourraient être nécessaires selon votre situation, telle que la réparation de lézardes entre les briques de votre revêtement extérieur, par exemple.


Quelles sont les subventions pour les maisons lézardées ?

Heureusement, plusieurs subventions existent dans le but d’aider les Québécois à réparer leur fondation craquée. D’abord, le programme Rénovation Québec de la Société d’habitation du Québec appuie les municipalités qui offrent une aide financière à leurs résidents. Il s’adresse aux propriétaires de maisons aux prises avec des problèmes de fondations endommagées en raison de l’affaissement du sol argileux : les problèmes dus à un vice de construction, eux, ne sont pas admissibles pour cette subvention. Plusieurs villes participent à ce programme, telles que Montréal, Boucherville, Sherbrooke, Repentigny, Brossard et Saint-Hyacinthe. Vérifiez sur le site web de votre municipalité ou contactez-la pour savoir si elle participe au programme Rénovation Québec.

En addition, la Ville de Montréal, offre la subvention RénoPlex, qui octroie une aide financière pour la plupart des travaux de rénovation, y compris celles reliées aux fondations dans les maisons lézardées.

La Ville de Québec, quant à elle, propose le programme de rénovation résidentielle Volet santé, sécurité et stabilisation. Celui-ci vient en aide aux propriétaires de bâtiments ou maisons lézardées comportant au moins une défectuosité majeure. À condition de demeurer hors de la zone de revitalisation de la ville et d’avoir une résidence dont la construction date d’au moins 25 ans, la réparation des maisons lézardes est admissible à ce programme.

Finalement, les personnes à plus faible revenu résidant dans une municipalité de moins de 15 000 habitants peuvent compter sur RénoRégion. Il s’agit d’un autre programme de la Société d’habitation du Québec, ayant pour but de venir en aide aux propriétaires devant effectuer des rénovations majeures sur leur résidence. Les problèmes de structures sont admissibles à cette aide financière et dont les maisons lézardées.  


Le mot d'ordre : en cas de maison lézardée, faire confiance aux professionnels

Les maisons dont la maçonnerie des fondations est fissurée ou qui présentent des signes évidents d'affaissement sont à prendre au sérieux. Il est recommandé de faire vérifier les fissures ou les affaissements par des professionnels dans les plus brefs délais, afin d'établir la cause du problème, de voir si les problèmes de fissures sont permanents ou stables, et d'éviter que la situation ne se détériore. Ils peuvent guider les propriétaires dans les démarches à entreprendre et les rénovations à effectuer pour les problèmes identifiés. Ignorer ou négliger les fissures visibles aura de graves conséquences à long terme dans les conditions climatiques extrêmes du Québec, ce qui aura un impact sur la valeur de la propriété et, plus important encore, sur la santé et la sécurité éventuelle de ses occupants.


Source : EcoHabitation


10 vues0 commentaire

Commentaires


bottom of page