top of page
Rechercher

LE PROGRAMME CANADIEN DE SUBVENTIONS POUR DES MAISONS PLUS VERTES POURRAIT PRENDRE FIN EN 2024

Fin prématurée de l'initiative visant à encourager des habitations plus écologiques au Canada : perspectives, impacts et points de vue de l'industrie


À partir de mars 2024, le programme de Subventions pour des maisons plus vertes au Canada cessera d'accepter de nouvelles demandes, comme l'a indiqué l'Institut canadien du chauffage, de la climatisation et de la réfrigération (ICCCR). L'institut a confirmé que les demandes de subventions de la part des particuliers a dépassé les prévisions initiales, et que le montant moyen de ces demandes a surpassé les attentes.


Par conséquent, si vous envisagez de changer vos fenêtres, de remplacer votre appareil de chauffage par une thermopompe, ou même d'augmenter le niveau d'isolation de votre grenier avec l'aide de cette aide financière, il est essentiel de le faire rapidement. Empressez-vous de demander un devis à une entreprise locale et de déposer votre demande en passant par le programme de subvention provincial pour des rénovations écoénergétiques Rénoclimat.


Un nouveau programme d'aide à l'amélioration de l'habitat pourrait voir le jour...

En réponse à la situation que pourrait engendrer la fin prématurée de ce programme de subventions, l'ICCCR a rapporté que Ressources naturelles Canada (RNCan) laisse entendre que des initiatives en faveur de l'action climatique pourraient voir le jour dans les semaines ou les mois à venir.

Le site Web de RNCan détaille ses priorités, qui consistent à distribuer des subventions pour la rénovation des habitations, notamment pour l'isolation, les fenêtres, les portes, les pompes à chaleur et les panneaux solaires. Bien que les subventions varient de 125 $ à 5 000 $, les candidats doivent se soumettre à des évaluations avant et après les travaux de rénovation pour pouvoir en bénéficier, afin d'évaluer et de quantifier l'ampleur des avantages obtenus.


Martin Luymes, vice-président chargé des relations avec le gouvernement et les parties prenantes à l'ICCCR, a indiqué que l'industrie avait reçu un avis il y a plusieurs semaines, faisant office d'avertissement pour les parties prenantes de l'industrie. M. Luymes a précisé que la fin du programme n'est pas strictement limitée à mars 2024 : il peut y avoir un délai d'un an ou plus après l'achèvement des travaux et l'obtention des subventions.


L'industrie canadienne de la construction s'inquiète de la disparition des subventions

M. Luymes a souligné que l'objectif de la subvention est d'inciter les propriétaires canadiens à investir dans des projets de rénovation domiciliaire qu'ils pourraient autrement négliger. Dans le secteur du chauffage, de la ventilation et de la climatisation, en particulier en ce qui concerne les pompes à chaleur (ou thermopompes) et les systèmes d'énergie propre, M. Luymes souligne l'importance des programmes à long terme par rapport aux programmes sporadiques.

D'autre part, les acteurs de l'industrie de l'habitation serait préoccupée par la baisse potentielle des ventes et l'arrêt soudain, après seulement deux ans et demi, d'un programme qui était censé durer sept ans. Dans ce contexte, il a demandé au gouvernement de maintenir des programmes tels que la Subvention canadienne pour des maisons plus vertes pendant de plus longues périodes afin d'atteindre les objectifs de diminution de consommation énergétique.


En quoi ces aides financières sont-elles utiles?

Le programme visait initialement à rénover 700 000 maisons, ce qui représente moins de 10 % des maisons unifamiliales au Canada et probablement moins de 5 % de l'ensemble des habitations. M. Luymes estime que ce n'est qu'un début et souligne les nombreuses possibilités de programmes similaires dans tout le pays, au profit d'une multitude de propriétés.

Toutefois, au 31 août 2023, plus de 381 000 demandes de subvention avaient été reçues via le portail fédéral et les partenaires d'exécution en Ontario, au Québec et en Nouvelle-Écosse, ce qui représente un peu plus de la moitié de ce que le programme avait prévu de faire en 7 ans.

Jusqu'à présent, 375 millions de dollars de subventions ont été remis sur les 2,6 milliards accordés, et ce, à plus de 93 600 propriétaires au niveau national. Cette réalité a créé une certaine confusion quant au succès du programme : RNCan affirme d'ailleurs que cette popularité a dépassé toutes les attentes, ce qui explique l'insuffisance des fonds alloués.


Quelles sont les autres options d'aide financière?

Heureusement, même si la Subvention pour des maisons plus vertes se termine de façon prématurée, il existe d'autres programmes d'aide financière pouvant vous aider à mettre en place vos projets de rénovation.


Différentes conditions sont à respecter en fonction du type de rénovation effectuée.



 Source: EcoHabitation


2 vues0 commentaire
bottom of page